Vos voeux pour 2012

Il est de tradition d’échanger des voeux en début d’année. Pourquoi ne pas prendre en compte ce qui ferait plaisir aux heureux récipiendaires ? J’ai donc rapidement collecté une douzaine de souhaits personnels à réaliser, si possible dans l’année qui vient…

En 2012, entre famille, travail et patrie, vous pouvez contribuer à mon bonheur et à ma santé en m’aidant au choix à

  1. prendre le temps de croiser ma moitié une fois par semaine hors les murs et nos boulots respectifs
  2. accepter que nos 3 enfants soient « grands » et prendre la mesure de l’âge de mes artères
  3. vider ma tête du pharaonique chantier en cours d’achèvement pour retrouver plus de petits plaisirs au quotidien, dans les vignes et en cave
  4. changer de présidents – le « s » est volontaire : présent ou futur, il désigne tous ceux qui nous gouvernent uniquement pour notre bien sans jamais nous dire où est le leur
  5. entreprendre des démarches en vue de ma thèse sur l’esthéthique (2 « h » comme esthétique et éthique) histoire de canaliser mon intellect foisonnant
  6. préparer un concert d’orgue et dénicher un Bösendorfer pas trop cher pour la nouvelle salle de dégustation
  7. croiser des humains heureux d’être sur terre parmi leurs congénères
  8. trouver les moyens de contribuer à la vie de la planète « vins » dans toute son authenticité
  9. faire de l’Alsace une vraie région diverselle, sans féodalités et avec beaucoup de créolités
  10. m’amuser en vous racontant des vignes et des vins, qui ont envahis une partie de mon existence
  11. enrichir ma liste d’autres petits bonheurs, comme, par exemple, ne rien faire ?
  12. comprendre que les vôtres sont différents et font votre santé !

Si en ces temps d’incertitude, où chaque seconde qui passe est comptée,  vous ne savez vraiment pas lequel choisir, vous pouvez jouer le hasard, en cliquant ici : la vie serait-elle magique ?

Je vous passe les fondements théoriques du générateur – j’ai retenu celui trouvé en premier -, sans doute loin de toute finesse mathématique et de la subtilité de la physique quantique ; s’il ne fonctionne pas dans votre environnement, sachez que de toute façon je fais davantage confiance à la complexité du vivant et du temps qui s’écoule pour générer leur propre sort.

Enfin, pour vous remercier de votre contribution, je vous souhaite d’ores et déjà une

Bonne Année 2012, pleine de tendresse et de vies partagées.

Bruno SCHLOEGEL

Pique-nique 2011

Ondes et énergies dans le vignoble de Wolxheim … lundi prochain 13 juin!

Je m’étais promis de prendre un jour, comme thème de notre sortie annuelle, les lieux d’énergie dans le vignoble :

entre géologie, histoire humaine, connaissances scientifiques et sensibilité personnelle,

entre voies préhistorique, celtique et romaine, Chemin de Croix qui relie la Collégiale de Molsheim et Maria Altbronn, temple ancien/chapelle au milieu des vignes, statue récente sur la colline du Horn, thermes, carrières royales et Soultzberg, sources, grotte naturelle, lieu-dit Bebenthal et grande faille de la Plaine d’Alsace, …

entre tellurisme et énergies récentes ou anciennes,

nos coteaux sont particulièrement animés lorsque l’on superpose ces différentes strates.   Avec quelques invités, nous pratiquerons donc le choc des mondes pour le simple plaisir de la confrontation d’idées et de l’échange en toute liberté de paroles. Ce sera également l’occasion de découvrir les premiers vins du millésime 2010 tout aussi tardif que 2011 s’annonce précoce…!

bracelet celtique

Il fut un temps pas si lointain où le coeur était le siège à la fois de l’intelligence et des sentiments ; les anciens considéraient que dans chaque arbre, source ou rivière siégeait une divinité… La séparation entre rationalité et émotions n’était pas aussi radicale qu’aujourd’hui ; les neurosciences ou la biologie moléculaire nous ré-apprennent que les interactions entre la dimension physique et “spirituelle” sont réelles et permanentes.chapelle Saint-DenisStatue du Sacré Coeur

Aspects pratiques :
merci de s’inscrire préalablement – nombre de participants limité

rdv à partir de 10H à la chapelle St Denis (parcours fléché depuis la cave)

départ de la marche vers 10H30 – chaussures de marche et protection contre le soleil à prévoir

pique-nique dans les vignes ( le transport des sacs contenant le repas est assuré jusqu’au lieu de pique-nique) – nous fournissons les boissons (vin, eau, jus de fruit, café)

pour le moment la météo est favorable – sec, pas trop chaud – vous pouvez vous inscrire,  par téléphone ou par mail , en nous précisant un nom, n° de téléphone (en cas d’annulation de dernière minute) ainsi que le nombre de participants…

pour tout complément d’information : info@lissnerfwp.cluster020.hosting.ovh.net ou 03 88 38 10 31

Voeux pour 2011

La vie est une belle musique, écoutons-la en 2011.

Le cas de la vigne : une liane.

elle a des  racines et s’en sert :
jeune,  pour s’installer,

adulte, pour conquérir de nouveaux espaces et attendre de meilleures conditions de vie
,
âgée,  pour se régénérer

elle cherche le soleil au sommet de la canopée : les extrémités de ses tiges aériennes ont des capacités d’allongement, de détection, d’orientation et d’accrochage qui lui permettent d’explorer le milieu environnant

ses tissus sont organisés pour permettre la continuité des circuits de sève même en milieux instables ; elle sait se reproduire par de nombreux mécanismes de multiplication végétative suite à des blessures, agressions, catastrophes

pour assurer sa descendance par voie sexuée, ses graines sont particulièrement bien protégées et peuvent germer après de longs  voyages

son génome ne se limite pas à l’ADN nucléaire (500 millions de paires de base) avec un nombre de gênes proche de celui de l’humain, mais aussi chloroplastique (161 kilo paires de base), spécifique à la lignée verte , et mitochondrial, 10 fois plus important que celui des mammifères…de plus des transferts latéraux entre les 3 ADN sont possibles

hexaploïde, son génome est le résultat de 2 polyploïdisations : celle commune à tous les Angiospermes, qui date de 135 millions d’années (Crétacé, remaniements nombreux dans le vivant), puis celle spécifique à sa famille, les vitacea, en // aux autres rosideae vers 100 millions d’années

exemple de gène : celui impliqué dans la présence plus importante de stilbène synthase, enzyme qui permet la synthèse du resvératrol (un polyphénol), cette molécule améliore la résistance de la vigne à différents champignons pathogènes ; accessoirement, il se retrouve dans le vin et le rendrait cardio-protecteur…

elle sait rétribuer les frugivores qui contribuent à la dissémination de ses graines par des tissus spécialisés, charnus et/ou pulpeux que nous pressons après les avoir  – comme l’ours ou d’autres frugivores –  cueillis avant qu’ils ne tombent au sol

ici pourrait commencer l’histoire des levures…

Évitons tout anthropocentrisme et trouvons notre place dans ce système du vivant, entre 10-12 et 109, sur la planète Terre, système du Soleil qui s’éteindra d’ici 5 milliards d’années, dans un univers en accélération ou que guette un Big Rip vers 22 milliards d’années…

La vie est belle, aimons-la en 2011.
Bruno SCHLOEGEL