Vin et nature : 2 mots qui nous parlent – 1 vin qui perd son appellation Alsace ?

Roland PFEFFERKORN et ses collègues universitaires de la MISHA – Strasbourg m’ont donné l’occasion le 04 février 2020 d’exposer notre approche du vin, dans le cadre de leurs études sur l’homme et la nature.  Sous le titre

De la viticulture sauvage au “koku” du vin : le vin (nature), boisson humaine du 21ème siècle ?”

vous trouverez  ci-dessous les explications et analyses de notre rapport au vivant. Un peu de lecture en ce temps de confinement et de Covid, qui peut également être une belle occasion de réviser et partager nos intuitions, rêves et projets.

Entre temps, un premier de nos vins est en train d’être exclu définitivement du bénéfice de l’appellation Alsace. Un dernier recours est en route, pour tenter d’ouvrir le débat vers une diversité féconde du vin en Alsace.

L’issue, tout comme celle du confinement, peut être soit un repli/durcissement de nos organisations soit, comme nous l’espérons, une ouverture vers d’autres possibles, un avenir plus cohérent des pratiques vitivinicoles de notre région. Nous ne manquerons pas de faire appel à votre soutien, en lien avec nos collègues alsaciens touchés comme nous par l’incompréhension ou le rejet de nos quêtes.

Bonne lecture ! Les illustrations se trouvent en fin de document.  A vos commentaires !

Télécharger (PDF, Inconnu)